J’ai langue francaise en 15 jeux de mots et droles de regles grammaticales

J’ai langue francaise en 15 jeux de mots et droles de regles grammaticales

Le savais-tu?

… Voici quelques regles de grammaire et faits amusants qui ponctuent notre si belle langue francaise.

De quoi s’etonner et « se bidonner » un bon coup!

1. Il y a des mots qui ne riment avec aucun autre, gare a toutes les poetes malavises! C’est l’eventualite des mots « belge », « huitre » mais aussi « pauvre ».

2. « Ressasser » est le palindrome le plus long une langue francaise. Qu’est votre qu’un palindrome, me diras-tu ? C’est votre commentaire que l’on est en mesure de lire au sein des deux sens, de droite a gauche ou de gauche a droite.

3. J’ai langue francaise compte deux mots qui sont masculins au singulier mais deviennent feminins au pluriel. Mes connais-tu ?…… votre seront les mots « amour » et « delice ».

4. Quel reste le commentaire le plus long qui ne a aucun « e », hors verbes conjugues ? « Institutionnalisation », cela rend votre mot barbant beaucoup plus attrayant, n’est ce nullement ?

5. Certaines anagrammes seront troublantes tel :

  • « Guerison », qui est l’anagramme de « soigneur »
  • « Chien », l’anagramme de « niche »
  • « Police », l’anagramme de « picole ».

6. Il est un certain nombre de mots qui n’ont aucun genre defini – de quoi soulager des anglophones apprenant le francais, le genre des mots francais etant leur veritable bete noire. C’est le cas des mots « apres-midi », « enzyme » ou « country ».

7. Le pluriel de « ail » a deux versions, soit juste « ails » ou la petite prononciation « aulx ».

8. As-tu deja entendu parle du participe passe ou de l’adjectif « issu » ? Cela provient en fait du verbe « issir » qui veut penser « aller ».

https://datingmentor.org/fr/millionairematch-review/

9. Les mots d’origine arabe paraissent 2 fois plus nombreux que des mots d’origine gauloise (voir article concernant l’histoire une langue francaise, ici et celui i  propos des mots d’origine etrangere, ici). Quelques exemples de commentaire d’origine arabe : « jupe », « alcool » ou « boutique », ainsi, d’origine gauloise – surtout des bestioles, des arbres et des vetements : « alouette », « bouc », « chene », « bruyere » ou encore « guenille » et… « braies », evidemment ! (clin d’oeil a Obelix ci-dessus)

10. Gare aux regles grammaticales a s’en tirer les cheveux, comme c’est le cas pour le commentaire « gens ». Ainsi, si un adjectif le precede, il est feminin mais si l’adjectif en question reste suivi d’une virgule, il est masculin. Illustration : « nos petites chefs d’entreprise » (feminin) et « satisfaits, les mecs le suivent » (masculin). En revanche, si l’adjectif le suit alors « personnes » reste masculin… etc. etc. Pour la regle complete, tu peux consulter la page du dictionnaire Larousse suivante : https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/gens/36606/difficulte .

11. Un accent grave dans le « u », ca existe, mais pour 1 seul mot de tout le dictionnaire francaise : l’adverbe ou pronom relatif « ou ».

12. Un de mes mots preferes puisque completement contradictoire est le mot « hote », qui veut dire a la fois « celui qui invite » et « celui qui est invite »… Et il n’est gui?re le seul! Le mot « apprendre » veut dire « acquerir des aptitudes » mais aussi « enseigner », ainsi, le mot « louer » designe aussi bien « prendre en location » que « mettre en location ». De quoi s’arracher les cheveux !

13. Le poste des adjectifs, une autre bete noire pour ceux qui apprennent le francais, est en mesure de en changer le sens. Ainsi, «brave », « pauvre » ou « grand » n’ont pas la meme signification s’ils seront places avant ou apres le nom. A titre d’exemple : « une femme grande » designe une femme de grande taille, aussi qu’une « grande soeur » est une femme de renom ou admirable.

14. Connais-tu des mots passes dans le langage courant qui etaient des noms de marques ? C’est la situation de « bateau-mouche », « audimat », « abribus », « coton-tige », « escalator », « mobylette », « yo-yo » ou bien « thermos » !

15. Enfin, 1 clin d’?il a les amis journalistes… des expressions plebiscitees dans la presse telles que « tolle general », « tri selectif », « population civiles », « taux d’alcoolemie » ou « au jour d’aujourd’hui » ne sont en fera que des… pleonasmes.

Source – et liste complete – de votre rigolade grammaticale, a lire de toute urgence !

Pour ne manquer aucun des articles de CourseFinders.com, suivez-nous sur Facebook et Twitter.

Anne-Claire Gregoire Afin de CourseFinders

Be the first to comment

Leave a comment

Your email address will not be published.


*